儒家confucianisme

西方人把儒家称为“孔子学
 
派”,很不确切,须知儒家就是“儒”家。这种“儒”不仅是思想家,而且是学者,他们精
 
通古代文化遗产,这种双重身份是别家所不具备的。他们教授古代文献,保存伟大的文化传
 
统,对它们作出他们能够作出的最好的解释。在一个农业国家,人们总是尊重过去,所以这
 
些儒也总是最有影响。

En lisant La Richesse des Nations

Ecrit en 1776, juste avant la révolution industrielle en Angleterre et en même année que l’Indépendance américaine,  La Richesse des Nations est l’ouvrage le plus important de Adam Smith. Ses lumières ont été très importantes sur la capitalisation et le développement de la Grande Bretagne, mais aussi ont contribué à la prospérité des Etats-Unis. Outre le fondement inépuisable macro comme micro sur l’économie moderne, l’étude de ce livre mérite bien des réflexes sur le développement actuel de la Chine, où Le Capital de Karl Marx ne fait plus mode.

Les dépenses productives et les dépenses improductives : le cumul de la richesse d’un pays

Selon Smith, la partie du capital que l’homme emploie pour assurer la subsistance de sa main-d’œuvre productive, ce qui lui reviendra accrue d’un profit, constitue des dépenses productives ; et la partie qu’il emploie pour assurer la substance de travailleurs improductifs, est économiquement en quelque sorte une partie perdue et donc constitue des dépenses improductives. Il entend par les travailleurs improductifs tous ceux dont le métier n’ajoute pas de valeur au monde économique, tels que les domestiques, gens d’Eglise, hommes de loi, médecins, gens de lettres de toute espèce (c’est impressionnant de voir qu’il se classe dans cette catégorie), comédiens, saltimbanques, musiciens, chanteurs et danseurs d’opéra, etc. Bref, selon ma compréhension, des professions qui ne font que consommer le capital de l’homme et qui en même temps n’a pas d’utilité économique.

Quand le très grand Smith a écrit cela il y a près de 300 ans, il avait sans doute raison : le capitalisme n’était qu’à son enfance, et pour s’enrichir et enrichir les nations, il faut avant tout travailler industrieusement (et il faut toujours encourager cet esprit) et faire de l’épargne, mais la sagesse est dans le fait d’investir le plus possible son résultat dans la survie de l’activité économique. Ceci me rappelle un principe en entreprenariat : le fonds propre pour une entreprise est comme le poids pour un enfant, il ne doit être qu’augmenté, à tout moment de sa vie.

Bien sûre, les temps ont changé, les métiers aussi, ce qu’il entendait par dépenses improductives est aujourd’hui primordial dans notre vie économique. En effet, après l’agriculture et l’industrie, la société moderne a fait de tous ces services et arts l’industrie tertiaire, qui dans à peu près tous les pays développés du monde une place plus importante même de l’économie. Les acteurs, les danseurs, les musiciens sont devenus les incontournables de Showbiz, et les produits audiovisuels sont les deuxièmes produits les plus exportés par les USA après les armes; les avocats et notaires voient agrément leur statut social bien plus élevé qu’antan. Dans les écoles de management, on enseigne la différenciation en offrant des services comme valeurs ajoutées…Il faut tout de même noter que comme c’est devenu un business, le principe de Smith « investir son résultat dans son activité » s’applique également à l’industrie tertiaire.

Lorsque Smith parle de prodigalité et de l’épargne, il voit la première comme passager et occasionnel, alors que l’épargne provient du désir d’améliorer notre condition de vie : désir qui, bien que généralement calme et sans passion, naît avec nous dans le sein naturel et ne nous quitte que dans la tombe. L’épargne que Smith encourage montre son côté positif : tout homme frugal comme un bienfaiteur de tous, et l’épargne, une qualité innée de l’homme, est un des facteurs clés de la richesse et le revenu d’un pays.

Cette positivité mérite bien d’être méditée longtemps par la Chine d’aujourd’hui. La Richesse des Nations fut traduit en chinois pour la première fois en 1900 et a été tout de suite considéré comme un chef-d’œuvre important pour le développement économique. Cependant, il a fallu attendre 78 ans pour que DENG Xiaoping libère le marché et débuté ainsi un vrai développement dans le vrai sens du terme. Oui, la Chine est restée trop longtemps dans l’état stationnaire que Smith décrit. Le développement depuis 25 ans à sortir de la pauvreté plus de 400 millions de Chinois, ce miracle constitue en quelques sortes un état de prospérité pour Smith. Il y a vingt ans ma famille ne savait même pas ce que c’est un téléviseur…

Voilà, nous sommes bien au début du redressement d’un grand pays, et cette étape, les pays occidentaux tels que l’Angleterre ou les Etats-Unis ont franchie il y a trois cents ans.

Les Chinois d’aujourd’hui travaillent beaucoup, pas de vacances, peu de repos, tout le monde est tiré pour le désir d’améliorer sa condition de vie, ne jamais se contenter de ce qu’on a, et tout change très vite.

Mais en même temps, beaucoup d’entre nous ont oublié l’épargne, une des vertus traditionnelles de nos parents et nos grands-parents. Une soupe à plus de 18 mille euros, un plat à des centaines de milliers d’euros, une Bentley à un million d’euros, tous ces biens de luxe peu durables trouve très rapidement leur marché en Chine. Très soudainement, l’épargne n’est plus encouragée comme qualité, du moins dans les médias ; la consommation est stimulée partout, le gouvernement de ZHU Rongji a fait des semaines de 1 mai et 1 octobre deux semaines de vacances en Chine, on baisse les intérêts d’épargne, les pubs d’investissement des projets se voient partout. Certes, un capital qui se consomme vaut plus que l’argent qui dort dans les banques, et est nécessaire pour une économie moderne, mais les lumières de Smith nous montrent aussi que nos ancêtres avaient leur raison : en période de croissance, il faut avant tout faire de l’épargne, investir prudemment dans les projets qui créent de la valeur et qui génèrent la croissance. C’est vital pour devenir une grande puissance. Si consommer le faut, consommons avant tout les produits durables.

Les commerçants vus par Adam Smith et les philosophes chinois il y a 2300 ans : dessus les paysans ?

Dans le chapitre « De la marche différente des progrès de l’opulence chez différentes nations », Smith considère que le commerce a mis terme à la société féodale : les seigneurs ne se contentent plus d’investir en grand public, les produits très chers de luxe qui ne satisfaisaient que leur vanité ont attiré leur intérêt et leur fortune, perdant ainsi leur légitimité et leur pouvoir de gouverner un peuple local. Les commerçants ont contribué, selon lui, à un progrès important de notre société, mais il ne les voit pas pour autant d’un bon œil : un, ce n’est pas leur volonté originale ; deux, les commerçants sont les plus infidèles, leur richesse est facile à transporter, et en cas de troubles sociaux ou de guerres, ces gens-là n’hésite jamais à aller l’étranger, faisant perdre ainsi la richesse de la nation.

Les philosophes chinois ont été pendant très longtemps de ce point de vue. Dans leurs pensées socio-économiques, il y a bien une distinction du « premier » du « dernier », le premier est l’agriculture, et le dernier le commerce, la raison de distinction est que l’agriculture produit, crée de la valeur, et le commerce ne fait qu’échanger. Avant de pouvoir échanger, il faut produire. La Chine est restée pendant longtemps un pays agricole, et l’agriculture a été la forme principale de production, donc pendant toute l’histoire chinoise, les théories économiques et les politiques ont toujours tenté de prioriser le premier tout en marginalisant le dernier. Les commerçants étaient donc sous considérés : parmi les 4 classes de la société, le seigneur, l’agriculteur, l’artisan, et le commerçant, le commerçant occupe bien la dernière place. En Chine, le seigneur e
t l’agriculteur ont été pendant très longtemps des métiers glorieux et nobles.

Au 3e siècle avant J.C., est apparu un ouvrage regroupant les pensées chinoises des différentes écoles de l’époque, Lv Shi Chun Qiu, dans lequel un chapitre porte le titre « Dessus les paysans » (Shang Nong, qui veut dire accorder un statut élevé aux agriculteurs si vous voulez). Dans cet article, on a comparé les deux modes de vie possibles : les premiers qui sont les agriculteurs, les derniers qui sont les commerçants. Les agriculteurs sont candides, donc ils sont toujours à la disposition de leur seigneur ; ils sont naïfs comme les enfants, donc ils ne sont pas égoïstes. Leurs biens sont assez complexes et difficiles à transporter, donc même quand le pays est en difficulté, ils ne cherchent pas à fuir en abandonnant leur maison. Par contre, les commerçants sont de mauvaise nature, donc ils n’obéissent pas ; ils sont très rusés et malins, donc très égoïstes. Leurs biens sont simples et faciles à transporter, donc quand le pays est en difficulté, ils sont les premiers à s’en fuir et abandonner leur maison. La conclusion s’en sort par conséquence que non seulement l’agriculture est plus importante que le commerce pour l’économie, mais le fait de pratiquer l’agriculture est plus noble en mode de vie que d’être commerçant, d’où la pensée « Dessus les paysans ». L’auteur de cet article voit que la mode de vie est restreinte par son background économique ; son opinion et jugement sur l’agriculture montre également que lui-même est soumis à la contrainte du background économique de son époque.

D’ailleurs, cette observation est l’origine des deux tendances philosophiques chinoises qui sont le taoïsme et le confucianisme. Ils sont deux différentes axes, et ils sont les deux bouts de la même axe : les deux expriment leur faveur et inspiration sur l’agriculture, ce qui est différent, c’est leur forme d’expression.

星球大战故事梗概

《星战前传1:幽灵的威胁》   

几千年来,一个古老的银河共和国以其广袤的疆域和悠久的历史存在于宇宙的一隅,由首府克洛桑最高议会中来自不同星球的议员共同管理着。共和国的守护者们称为绝地武士,长久以来,他们用原力与光剑悍卫着银河的和平。 

  随着共和国的强盛,其统治中心也不可避免地滋生了阴暗面。一个西斯(曾被绝地评议会认为已经消亡的邪恶组织,代表着原力的黑暗一面)勋爵达斯·西迪亚斯混入了最高议会,并开始了颠覆活动。在其授意下,实力强盛的贸易联邦悍然出兵和平星球纳布,欲胁持纳布星女王、参议员帕德美·阿米达拉。 

  绝地评议会得知后立即派出绝地武士魁刚·金及其弟子奥比·旺·克诺比调查此事。在纳布星,两人在沼泽土著冈加人加加·宾克斯的帮助下,救出了帕德美。 

  在逃离纳布时,他们的飞船被炮火击中,迫降在沙漠行星塔图因。为帮助魁刚一行人购买所须的飞船配件,年仅十岁的奴隶阿纳金·天行者参加飞车大赛并取得了胜利,同时也为自己赢得了自由。魁刚认定这正是预言中能为原力带来平衡的“选中者”,便决定带他离开塔图因。临时前,他们意外遭遇了另一个勋爵——达斯·西迪亚斯之徒——达斯·莫尔的袭击。 

  一行人回到克洛桑。但绝地评议会的尤达与温督等大师认为阿纳金不适合接受绝地训练。魁刚只得暂时将阿纳金留在身边。 

  帕德美欲寻求最高议会的支持未果,对议长瓦洛兰提出弹赅动议。随后,原议员帕尔帕丁当选议长。但后者仍无意出兵支援纳布。

  帕德美只得在魁刚与克诺比的保护下重返纳布,并与沼泽土著冈加人结成联盟。 

  纳布草原上,冈加人与贸易联邦的机器人军团展开大战;帕德美则亲率卫队直取贸易联邦首脑驻地;空中,纳布皇家空军强攻重兵把守的机器人控制舰。 

  达斯·莫尔再次出现,并在斗剑中刺死了魁刚,但最终死于克诺比的剑下。阿纳金驾驶战机击毁了机器人控制舰,致使贸易联邦一溃千里。

   魁刚的葬礼之后,绝地评议会根据其遗愿,同意克诺比收阿纳金为徒。

《星战前传2:克隆人的进攻》

故事发生在《星战前传:魅影危机》后的第10年,此时银河系正处于一片混乱和动荡之中。在变节的杜库伯爵(克里斯托弗·李)策动下,有几千个太阳星系决定一起脱离银河系共和国独立,然而银河系共和国还不具备足够的军事实力来镇压这些分离主义份子,在武力不足的状况下,银河系共和国联合议会决定组成临时军队攻打分离主义份子,而其中的一名议员,也就是纳波星球前任女王阿米达拉(娜塔丽·波特曼)却力排众意,极力反对这种以暴力对抗暴力的策略,因为这会引发银河系内大规模的争斗和屠戮,但并不是每个人都同意阿米达拉维护和平的决心,于是不断有人密谋刺杀阿米达拉以达到自己不可告人的目的。

  此时已经升任为杰迪武士老师的奥比王(伊万·麦格雷戈)派出他的徒弟天行者阿纳金(海登·克里斯滕森),负责保护阿米达拉的安全。在《星战前传》里还是十来岁小男孩的阿纳金,此时已成长成英俊挺拔、身手不凡的少年。在护送阿米达拉前往安全避难所的路途中,一种青涩而微妙的感情开始在两个年轻人心里滋生,这种感情无疑将会动摇阿米达拉一向以天下为己任的处事态度,也将会挑战阿纳金作为杰迪武士必须恪遵的“无怒、无憎、无情”的不二誓言……

  与此同时,为了彻查星际冲突的根源,奥比王冒着生命危险深入到遥远的海底世界,他发现,这个一向被认为是蛮荒之地的区域已被人秘密开发,无数的克隆人试验正在紧锣密鼓地实行,这一切甚至可能影响银河共和国的未来命运,星际战争已经箭在弦上,一触即发……

《星战前传3:西斯的反击》  

黑暗复仇–阿纳金VS杜库伯爵

  克隆人战争已经进行了三年。现在,在共和国的首都上空,共和国的歼星舰和分裂主义联盟的战舰正进行着一场壮观的太空大战!远处贸易联盟的旗舰上,格里弗斯将军、杜库伯爵和他们的俘虏帕尔帕廷议长正准备离开。

  欧比旺和阿纳金分别驾着共和国的战机去营救议长。途中遭到联盟战斗机器人的突袭,欧比旺战机上的导航机器人R4被打掉了脑袋,阿纳金战机上的R2-D2也被打坏,多亏阿纳金救了它。最终,两人降落在贸易联盟的飞船上,与格里弗斯将军的机器人护卫一场大战。

  大门打开,两人看到帕尔帕廷坐在椅子上,双手被缚。正要解救议长,两人忽然感觉到一股强大的黑暗原力–伯爵带着两个战斗机器人走了进来。欧比旺和阿纳金亮出光剑,一红两兰三把光剑激烈地战在了一起。欧比旺被杜库的原力抛起撞到墙上,昏迷了过去。阿纳金面对这个让他三年前失去右手的西斯,心底燃烧起愤怒的火焰。在击飞了杜库的光剑后,他砍掉了杜库的双手。帕尔帕廷命令阿纳金干掉了杜库。

黑暗灭绝–欧比旺VS格里弗斯将军

  在这次绑架事件后,帕尔帕廷要求议会给他更大的权力。他暗示,杜库伯爵的行为说明杰迪武士对这场战争负有不可推卸的责任,并利用他的权威为阿纳金争取到了参与杰迪长老会的权力。在会议中,阿纳金和帕德梅不时地眼光相交,已经成为杰迪大师的欧比旺注意到了,但什么也没说。

  极力诱导阿纳金的黑暗力量,而受到延续生命蛊惑的阿纳金也开始了解到帕尔帕廷的专制主义。他对帕尔帕廷的忠诚导致与帕德梅之间关系阴影的产生。

  欧比旺和克隆军团司令官科迪一同率领部队进攻格里弗斯将军。欧比旺在关键时刻用原力从有着四只机械臂的格里弗斯的枪套中夺取了激光枪,干掉了将军。由于格里弗斯将军是全银河系分裂主义联盟机器人军队的主脑,他一死,所有的机器军团都瘫痪了。历时三年的“克隆大战”终于结束!

黑暗现身–温都大师VS皇帝帕尔帕廷

  阿纳金成了帕尔帕廷的私人保镖,帕尔帕廷向阿纳金说出了自己是达斯·普拉奎斯的弟子。阿纳金无法抉择,于是赶往杰迪神殿将情况告诉了温都大师。温都率领着三名杰迪大师立即赶去帕尔帕廷的官邸。而议长把光剑悄悄藏在了袍子内,并开启了录像装置,等着他们的到来。当四位杰迪大师拿着光剑面对议长时,他装作惊慌地叫着“谋杀!造反!”,然后忽然抽出光剑,毁掉了录像装置,并用前所未见的剑法杀死了除温都外的其他杰迪大师。并在赶来的阿纳金面前施展出西斯的原力闪电,然而他依然不是温都的对手,阿纳金请求温都放过帕尔帕廷,温都没有理会他,准备挥出最后一剑。阿纳金愤怒地拔剑,砍断了温都拿剑的
手。帕尔帕廷则西斯闪电把温都扔出了窗外!

  英勇的温都大师牺牲了。这时应该叫西斯·西迪欧斯的帕尔帕廷向阿纳金公开了他的真实身份。阿纳金跪下,归顺了西斯武士,被西迪欧斯授予了“达斯·维德”这个西斯名字。

  帕尔帕廷来到议会发表演说,声称温都想刺杀他,杰迪武士已经完全背叛了共和国,宣称将共和国改为帝制。黑暗皇帝现身了!他的第一个命令就是取缔杰迪体制,消灭所有的杰迪武士!阿纳金和暴风军团闯进杰迪神殿,大开杀戒,将包括儿童在内的所有杰迪武士全部杀害。

巅峰对决–尤达VS帕尔帕廷

  在外面的欧比旺、尤达大师等人率领乔巴卡的族人打败了贸易联盟的残余军队,却没想到克隆军团忽然向他们发动了进攻。他们躲过了克隆军团的袭击,回到了杰迪神殿,面前是杰迪们死伤殆尽的惨状。通过监视录像,他们发现了阿纳金的所作所为。

  这时,阿纳金来找帕德梅,告诉她一些杰迪武士发动了叛乱,要她不要再对抗帕尔帕廷。他还说,他将去穆斯塔法星去结束战争,等他回来,两个人就能永远在一起了。帕德梅对阿纳金的爱影响了她的判断。

  阿纳金走后,欧比旺找到了帕德梅,告诉她阿纳金已经倒向了黑暗。帕德梅不愿意相信这一切。她告诉欧比旺,她同阿纳金已经秘密结婚并有了身孕,并谎称不知道阿纳金去了哪里。心情沉着的帕德梅准备去穆斯塔法星寻找阿纳金,欧比旺悄悄跟到了船上。

  尤达大师来到了帕尔帕廷的办公室,光明与黑暗力量的两位顶级大师展开了一场前所未有的巅峰对决!尤达被黑暗皇帝的西斯闪电击中后被议员贝尔·奥加纳救走。西迪欧斯召来了帝国军队追捕尤达。

宿命之战–阿纳金VS欧比旺

  帕德梅来到穆斯塔法星,这里遍布着火山岩浆。她见到阿纳金,质问他神殿大屠杀的事,同时却又担心欧比旺会找来杀死阿纳金。阿纳金问她告诉没告诉欧比旺自己的行踪,帕德梅回答说没有。阿纳金放心了,他向帕德梅透露了自己的野心:将来要消灭帕尔帕廷,统治银河。

  正在这时,欧比旺出现了,一场宿命之战已经不可避免的展开。C-3PO和R2D2将帕德梅救回了飞船。阿纳金愤怒的原力超过了欧比旺,但欧比旺利用有利的地形砍断了阿纳金一条腿。阿纳金继续顽抗,很快,他的一条胳膊也被砍断了。

  欧比旺最后一次恳求阿纳金放弃原力的黑暗面,重回光明。但阿纳金已经无法回头了。他抽出了另一把光剑–自制的红色西斯光剑,使出最后的力量想杀死欧比旺。欧比旺及时躲过。阿纳金的身体失去了平衡,跌入下面的熔岩中。

  欧比旺收起阿纳金的那把蓝色光剑,去同帕德梅会合。这时,帝国歼星舰着陆了,暴风军团蜂拥而出。欧比旺等人驾机逃离了星球。肢体残缺、奄奄一息的阿纳金被帕尔帕廷的侍卫救回,送到帝国的医疗室,浸泡在治疗液中。

  帕德梅在早产生下女儿莉亚和儿子卢克后永远的闭上了眼睛。欧比旺、尤达和贝尔·奥加纳商量如何保护婴儿,欧比旺建议把他们分开,躲避皇帝和阿纳金。贝尔·奥加纳将莉亚当作自己的女儿带回奥德朗星球抚养,并着手开始建立秘密的起义联盟。因为多嘴,C3-PO被删除了记忆,而R2D2的则保留了下来。

  欧比旺决定带卢克回到塔图因星球,将年幼的卢克交给欧文夫妇抚养,因为这是阿纳金永远都不想再回去的地方。欧比旺并告诉欧文,阿纳金在克隆大战中阵亡了。欧文表示,希望永远也不要再见到欧比旺。欧比旺·克诺比改名为本·克诺比,在农场附近的沙漠中隐居,暗中关注着卢克的成长。

  体无完肤的阿纳金被帝国医疗机器人救活,并被包裹上黑色的盔甲。他的身体大部分都是机械装置了。阿纳金向皇帝询问帕德梅的下落,帕尔帕廷告诉他:帕德梅已经被他–阿纳金杀死了。阿纳金咆哮起来,他的原力如风暴般狂乱倾泻。医疗机器人在空中被抛来抛去,墙壁受到原力的打击而扭曲变形,连帕尔帕廷几乎都无法抵御这股强大的力量!阿纳金的咆哮声回荡着,让欧比旺和尤达感觉到了他还活着。

  在帝国歼星舰上,从医疗室走出来的已经不再是阿纳金,而是黑衣勋爵达斯·维德。维德来到舰桥上,同银河帝国皇帝、黑暗西斯君主达斯·西迪欧斯,以及帝国最高军事长官塔金站在一起。三人望向窗外的苍穹。太空中,死星已经开始建造。

《星球大战1:新的希望》   

帝国为彻底消灭反抗军,由达斯·维达勋爵(投靠了西斯的阿纳金·天行者)主持建造了威力巨大的太空战斗基地——死星。反抗军盗取了死星的绝秘资料,由莱娅·奥加纳参议员运送。不料途中被维达抓获。携带资料的机器人R2-D2与C-3PO乘逃生舱飞走。

  十九岁的卢克·天行者与叔叔欧文·拉尔斯一家住在塔图因,过着单纯平静的农人生活。R2与3PO在塔图因着陆并被加哇人后卖至卢克家。卢克无意中看到了R2贮存的莱娅的求救影像,深深为之倾倒。而他的生活也从此改变。

  R2趁夜出逃。寻找R2时,卢克遇到了本·克诺比(改名隐居的欧比旺·克诺比),得知自己的父亲曾是位绝地武士,并得到了父亲的光剑。尾随而至的帝国军队杀害了欧文夫妇。悲愤交加的卢克决定随克诺比去救莱娅。他们雇佣了星际走私者汉·索罗和人猿乔巴卡的飞船”千年隼”号,飞往反抗军基地阿尔德兰。维达指挥死星摧毁了阿尔德兰,继而俘获了”千年隼”号。 

  一行人潜入死星内部救出了莱娅,但克诺比终为维达所杀。

    卢克等人乘”千年隼”号脱身。在雅汶星系的反抗军总部,他们根据资料找出了死星的要害所在,立即发起了进攻。死星上,反抗军与帝国军队展开了一场惨烈的大空战。就在反抗军战机损失殆尽的紧急关头,卢克在克诺比灵魂的指引下参悟了原力精神,一举炸毁了死星。维达战机失控,不知所终。

  反抗军迎来了新的希望。

《星球大战2:帝国的反击》   

反抗军移师霍斯。帝国军队也闻风而至,并发起强攻。在巨大的ATAT战车的坚甲重炮下,反抗军被迅速击溃,只得进行战略转移。

  为完成绝地训练,卢克根据克诺比的指示,独自驾机飞往戴哥巴寻找隐居在那里的尤达大师。索罗携莱娅一路躲避帝国舰队的追杀,前往贝斯平投奔其老友兰度·卡内森。途中,索罗与莱娅情愫暗生。 

  维达先抵贝斯平,捉住了索罗等人,并将索罗碳凝冷冻,交由赏金猎人波巴·费特(詹高·费特之子)押往黑帮头目加巴的巢穴。卢克以原力感知了索罗等人遇险,不顾尤达的劝身飞往贝斯平。卢克与维达斗剑,但终不敌。维达道出真相:他原来是卢克的父亲。面对父亲黑暗原力的诱惑,卢克断然拒绝。 

  兰度阵前倒戈救出了莱娅和卢克,一行人驾“千年隼”飞去。

《星球大战3:绝地的归来
 
 

卢克、莱娅、兰度等人潜入加巴的洞穴营救索罗。众人经过一番力战,终于剿灭了加巴及其党羽。帝国皇帝与维达纠集余部意欲反扑,第二死星即将完工。卢克回到戴戈巴,发现尤达已垂垂老矣。去世前,尤达暗示卢克还有另一位亲人。

  为彻底铲除帝图势力,反抗军分兵两路,同时出击。兰度率战斗机群进攻死二死星;卢克、索罗与莱娅率小分队登陆恩多卫星破坏第二死星的能量护罩发生器。在恩多卫星,卢克等人得到了当地土著艾瓦克人的帮助。进攻前夜,卢克告诉莱娅,她是他自幼失散的姐姐,而维达则是他们的生父。然后,卢克独自去找维达,试图救赎他的父亲。

  维达将卢克带到第二死星。在皇帝面前,卢克与维达斗剑,并最终击败了他,皇帝诱降卢克不成,放出闪电欲致卢克死地。为救卢克,维达与皇帝同归于尽。索罗等人与艾瓦克人并肩作战,击溃了帝国守军,破坏了护罩反生器。兰度深入第二死星中腹,一举将其摧毁。 

  在欢庆的篝火旁,卢克看到火光中映出了阿纳金、克诺比与尤达的身影。

导演与避孕套

昨晚看第19届法国莫里哀戏剧奖颁奖仪式直播,在颁发最佳导演奖前,那个电视主持人说:”le metteur en scene est comme le preservatif, c’est indispensable, mais on est tellement meilleur sans!”

翻译成中文就是:导演就象避孕套,必不可缺,但没有他大家更爽!